Historique du restaurant La Vallée

C’est aux alentours de 1880, que La Vallée fait ses premiers pas dans le commerce. La maison est alors une petite épicerie du bourg de Saint-Ouen, située dans la vallée entre l’école qui se construisait et la mairie. Madame MAILLET fut jusqu’en 1919, la propriétaire de cette épicerie.

En 1919, Madame FOURNIER prend les reines de l’épicerie de Saint-Ouen. Femme de caractère, Fernande, donna à son commerce une nouvelle dimension. En effet, elle transforma l’une des pièces de son habitation en bar tabac. C’est grâce à la générosité de Madame CARRE qui lui céda son bureau de tabac en 1920, que cela fût possible. A cette époque les instituteurs qui exerçaient leur métiers dans la maison voisine, ne manquèrent pas de se rendre chez Madame MAILLET pour jouer aux cartes tout en dégustant un vin local.




De plus, en 1934, elle construit une salle de banquet en détruisant les anciennes dépendances de la maison dit « les Batiaux » dans le jargon vendômois. Cette salle lui permis d’accueillir les mariages et les repas d’anciens combattants de la guerre 1914-1918. Enfin, en aménageant un étage au dessus de la salle, elle créa une pension pour les instituteurs et les gens de passage.

C’est après avoir été résistant dans la guerre de 1940-45 que Henry LANGARD reprend le commerce avec Madeleine la fille de Fernande. Ensemble, nos jeunes mariés Madeleine et Riquet (comme tout le monde le surnommait dans le pays) continuèrent l’activité de Fernande. A cause de l’obligation de sortir dehors pour passer de la cuisine à la salle, celle-ci, est ouverte seulement durant les beaux jours, de Pâques à Septembre. Très vite grâce au talent de cuisinier de Riquet, Chez Riquet devient renommé dans tout le Vendômois !

En 1970, Riquet et Madeleine agrandissent leur commerce en construisant une cuisine plus grande et un accès à la salle. Cette initiative avait pour objectif de se tourner vers la restauration car l’épicerie était en perpétuel déclin face à l’arrivée des grandes surfaces. A cette époque, l’Auberge est alors ouverte toute l’année et le travail n’y manque pas.

Malheureusement, le 25 Avril 1983, le talentueux Riquet nous quitte. Le restaurant alors désemparé chercha un nouveau propriétaire.

Le 9 Janvier 1984, Marc GEORGET, prend la direction de cette entreprise avec sa femme Marie. L’entreprise est alors multiservice ! On y trouve une épicerie, le bar, les bouteilles de gaz, une salle de banquet et on y fait même traiteur. Malgré ses 26 ans, l’ambition et le professionnalisme de Marc sont au rendez-vous. Très vite, il supprime petit à petit la diversité pour accentué son travail vers la cuisine son cheval de bataille ! L’épicerie, le bar, les bouteilles de gaz,…tout ce qui ne touche pas à la cuisine disparaît. La renommée augmente alors de plus belle ! Pour éviter la confusion avec la pension qu’était au début l’auberge de La Vallée, celle-ci s’appelle La Vallée. La Vallée devient très vite l’une des meilleures tables gastronomiques du Vendômois.

En janvier 1996, Marc donne un élan à son entreprise en construisant une grande cuisine, une salle pour les repas d’affaire, un salon pour les repas en famille, un accueil et en « relookant » les salles de restaurants.